APPEL PROLONGÉ JUSQU’AU 25 MARS 2018

« Lexique(s) et genre(s) textuel(s) : approches sur corpus »

Ces journées seront le onzième colloque organisé en 25 ans par le réseau Lexicologie Terminologie Traduction. Elles font suite au dixième colloque LTT qui a eu lieu en septembre 2015 à Strasbourg.

Nous aurons le plaisir de vous accueillir à Grenoble du 25 au 28 septembre 2018, sur le campus de Saint Martin d’Hères. Pour plus d’informations, voir le site du colloque : ltt2018.imag.fr.

Les études lexicales ont connu un profond renouveau depuis quelques années avec l’exploitation massive de corpus de données textuelles pour les études linguistiques. Ces approches ont à la fois renouvelé les méthodes de collecte des données, mais aussi les descriptions linguistiques, désormais davantage basées sur l’usage.

Dans le domaine de la terminologie, les linguistes exploitent de façon croissante les logiciels d’extraction terminologique. Le renouveau théorique et méthodologique qui a marqué la discipline dans les années 2000 a profondément modifié les fondements mêmes de ces outils. La prise en compte de l’ensemble des catégories grammaticales à l’œuvre dans les textes spécialisés (verbe et adjectif notamment) a ouvert la voie à la conception d’outils ancrés dans une analyse textuelle et dans une optique lexico-sémantique. Plusieurs outils, librement disponibles comme TermoStat, facilitent l’extraction de termes simples et complexes au sein d’un environnement dédié au texte, dans une perspective de constitution de ressources spécialisées. Dans ce contexte, les terminologues exploitent davantage les corpus pour modéliser la combinatoire lexicale et syntaxique mettant en jeu des termes et permettant d’en décrire le sens, en lien avec le développement de bases de données terminologiques et phraséologiques et d’ontologies.

À côté de la terminologie, des travaux se développent sur les « lexiques de genre » comme le lexique scientifique transdisciplinaire, ce lexique invariant propre aux discours scientifiques, utile à maitriser dans l’écriture académique, ou le lexique du français sur objectifs universitaires, domaine disciplinaire qui se développe dans la francophonie.

Enfin, les domaines de la lexicologie et de la lexicographie se sont aussi largement ouverts à l’exploitation de grands corpus, et la lexicographie électronique fait désormais l’objet d’un congrès international bisannuel spécifique, e-Lexicography. Il s’agit non seulement d’exploiter les corpus pour en observer les unités lexicales les plus saillantes, mais également d’extraire les expressions préfabriquées et les locutions, de repérer leurs propriétés combinatoires et d’exploiter les contextes lexico-syntaxiques afin d’affiner la description du sens lexical.

Dans cette édition 2018, nous souhaitons mettre l’accent sur les méthodes de description des unités lexicales exploitant les corpus textuels (une série d’ateliers sera également consacrée à ce thème).

Les contributions pourront ainsi porter sans exclusive sur :

Cependant, outre les thèmes présentés ci-dessus, les communications portant sur les thèmes centraux du réseau LTT (lexicologie, terminologie, traduction) pourront être acceptées.

Ce colloque s’adresse aux enseignants-chercheurs et chercheurs confirmés et accorde également une large place aux doctorant.e.s et jeunes chercheurs.

Les propositions de communication d’un volume de trois pages dont deux pages de texte (12 points, simple interligne) et une page de références bibliographiques accompagnées de 3 à 6 mots-clefs seront déposées d’ici le 25 mars 2018 (nouvelle date) directement sur la plateforme easychair à l’adresse suivante :
https://easychair.org/conferences/?conf=ltt2018