Avec le soutien actif de l’Agence universitaire de la francophonie (AUF) et de Wallonie Bruxelles International (WBI), le Réseau LTT lance ce 20 juin 2018, son 3e appel pour l’octroi de deux microbourses de recherche, d’une valeur de 1000 € chacune, réservées aux doctorants des pays du Sud.

L’appel est destiné aux étudiants inscrits à un programme de doctorat relevant des domaines de recherche couverts par le réseau LTT : lexicologie, terminologie et science de la traduction (consulter les statuts).

Sont considérés comme doctorants du Sud, les étudiants qui possèdent la nationalité d’un pays du Sud ou sont apatrides et sont inscrits au doctorat dans une université du Sud ou du Nord. Ils doivent être rattachés à une institution membre de l’Agence universitaire de la francophonie (université, grande école, réseau universitaire et centre de recherche scientifique).

Le programme vise, très spécifiquement, à donner aux doctorants les moyens de mener un travail d’enquête de terrain en quittant quelques semaines le campus de leur université pour séjourner dans un lieu d’investigation : il peut s’agir d’un milieu particulier (observer des activités scolaires, écouter les dialogues dans un centre de santé, procéder à une enquête linguistique…) ou encore d’un laboratoire d’une université voisine offrant des outils utiles à la recherche (laboratoire de phonologie, équipe d’ingénierie linguistique, fonds documentaire à consulter…). La bourse doit permettre au jeune chercheur de mener une recherche au service de la société et qui soit en phase avec des besoins réels.

Les dossiers de candidature doivent être adressés par courrier électronique à l’adresse bourses@reseau-ltt.net, en un seul fichier PDF, et ce avant le vendredi 20 juillet 2018. L’envoi devra être accompagné d’une demande d’accusé de réception électronique.

Télécharger l’appel à candidatures